Le restaurant MOB ouvre à la cité de la Mode et du Design

MOB-PARIS-001MOB-PARIS-004MOB-PARIS-005 MOB-PARIS-003 MOB-PARIS-002

Nouvelle adresse toute fraîche et toute droit sortie des USA. MOB, c’est le nouveau concept fondé par Cyril Aouizerate, voilà plus d’un an à Brooklyn, NYC.  Considéré comme le meilleur restaurant « nature » de New York par le Daily News, MOB est le nouveau restaurant Design, Bio et Bon de Paris. Super bon marché (le burger est à 4€ et l’expresso à 1,5€), MOB est la preuve que l’on peut se faire plaisir, se faire du bien, le tout dans un cadre plutôt (très) sympa. A deux pas du Wanderlust, pas besoin d’être un grand devin pour imaginer les bobos prendre d’assaut cette nouvelle adresse avec  sa super terrasse. C’est en fait une bonne alternative pour diner dans le coin, parce que entre nous, le service du Wanderlust laisse un peu à désirer…

www.mob-usa.com

> MOB DOCKS EN SEINE
34 QUAI D’AUSTERLITZ 75013 PARIS  (ouvert tous les jours de 12h à minuit) – 01 42 77 51 05

Crédit photo : Francis Amiand

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Publicités

Ambiance Summer Camp au Conran Shop #Eté 2013

IMG_3604
Sans titre-1
IMG_3633
IMG_3798Le week-end dernier, j’ai traîné loulou du cotés de Sèvres-Babylone, et plus particulièrement du cotés du Conran Shop et du Bon Marché que loulou ne connaissait pas du tout. Il fallait donc y remédier (très) rapidement. J’ai donc (re)découvert le Conran Shop parisien qui fait toujours beaucoup de bien aux yeux. Glissant (très surement) vers le Concept Store haut de gamme, Conran Shop développe de plus en plus sa propre collection d’accessoires, très « Summer Camp » cet été (barbecue solaire, joli tabouret pliable, vaisselle de camp trop jolie…). ça tombe bien, loulou et moi nous sommes très festival et nuitées sous la tente (ex-scout tous les deux). Il a donc beaucoup aimé l’esprit Bohême et camping de luxe que proposait Conran Shop. Une tente surélevée a même été montée pour l’occasion (le scoutisme ne me manque pas, non non), ambiance Moonrise Kingdom pour les novices. J’ai également découvert qu’un corner beauté a été installé au sous-sol, proposant des marques pointues et disponibles en exclu (je reviendrai sur ce point plus en détail). Colette, prends garde à toi… C’est donc ravis de notre virée que nous repartons de ce temple du Design et on pense déjà à nos nuits sous la tente aux Eurockéennes de Belfort (budget restreint cette année, on pensera au tipi l’année prochaine^^)

>> Conran Shop – 110 rue du bac Paris 7e  – (lundi au samedi – 10h/19h)

Crédits photos : Conran Shop

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Habitat 1964 :: le nouvel espace vintage des puces de Saint Ouen

Habitat_vintage_Lieux01

habitat Habitat_vintage_Lieux03

A seulement deux pas du restaurant designé par Starck, ma Cocotte, rue des rosiers, c’est là que Habitat a posé ses valises. Cela faisait déjà plusieurs mois que la rumeur enflait sur un espace vintage de la marque où particuliers pouvaient acheter (et vendre) leurs vieux produits. En réalité c’est tout un « village vintage » de 25 000m2 entiérement dédié aux marques les plus prestigieuses de mode, d’accessoires et de design. L’ouverture est prévue le samedi 8 juin, veille des 50 ans de la marque!

Pour le moment, il n’y a que trois locataires de cet espace gigantesque qui s’ouvrira peu à peu, Habitat, l’Eclaireur et le café Kluger (situé à l’entrée du site) qui propose brunch & co. Le show-room Habitat de 400m2, vaste entrepôt, regroupe meubles et accessoires des années 70, 80 et 90. N’importe qui peut proposer ses produits, il suffit de s’adresser directement aux équipes Habitat sur place ou via le site internet Habitat1964.com, accompagné de photos, court descriptif et date d’achat du produit. Il est alors expertisé et un prix de rachat est fixé par Habitat. Perso, j’ai déjà flashé sur la lampe champignon des années 70!

>> Habitat 1964 – 77 rue des rosiers – 93400 Saint Ouen (ouvert samedi/dimanche et jours fériés, de 9h30 à 18h)
Métro porte de Clignancourt ou Garibaldi

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

WAIT :: Le nouveau spot des parisiens en manque de surf (et de soleil)

IMG_1897

Image

wait paris

wait paris

wait 3

Wait, c’est le tout nouveau concept-store dédié à l’univers du surf dans le 3e arrondissement. Tout y est, la déco vintage, les planches accrochées au mur (et ça loulou en rêve), la marque de t-shirt made in Bretagne, les lunettes monture en bois, les combi qui sèchent… Bref on s’y croirait et  j’adore tout de A à Z dans cette boutique. Imaginé par Julien Tual et Antoine Mocquard, les créateurs de la marque de lunettes WAITING FOR THE SUN, on peut profiter d’un peu de leur rêve californien à l’armoricaine et partager un café dans la cuisine ou sur leur sofa, dans leur espace de travail quoi.

En un mot, un gros coup de coeur pour cette boutique qui sent bon les embruns et les vacances.

>> Wait, 9 rue Notre Dame de Nazareth, Paris 3ème, du lundi au vendredi 11h/19h et le samedi de 13h/19h.

Crédit photo : Anto Hinh-Thai

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Florent Ladeyn ouvre son second restaurant à Lille à la rentrée 2013

Image

Amis lillois réjouissez-vous, un restaurant de qualité ouvrira ses portes à la rentrée 2013. Ce n’est autre que Florent Ladeyn, demi-finaliste (mon chouchou depuis que Joris s’est fait injustement sortir) de l’édition Top Chef 2013 qui a révélé sur le site Atabula qu’il allait ouvrir un second restaurant, nommé Bloempot (pot de fleur en flamand), en septembre-octobre 2013 dans le vieux lille.

Son second établissement sera donc dans un esprit recup’ et industriel, puisque tous les meubles seront chinés et les briques du bâtiment seront apparentes.

Vous vous doutez bien que cotés cuisine, Florent restera fidèle à lui-même et privilégiera une cuisine simple, de saison et se fournira chez des producteurs locaux. Patio et potager suspendu, c’est l’équipe de O Architecture, entreprise lilloise paysagiste, qui s’est occupé de toute la déco verdoyante du futur restaurant. Mais la seule question que l’on se pose, Florent est-il le Top Chef 2013?

Bref, que du bon et beau, j’ai vraiment hâte de le tester lors de mon prochain tour à Lille avec toute la famille!!

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Le Bistro du cours – Marseille 6e

bistro du cours MarseilleLors de notre week-end à Marseille, je voulais absolument tester de bons restaurants, être bien conseillée et ne surtout pas tomber dans les «pièges à touristes» (comme les restaurant du vieux port pour n’en citer que quelques-uns…). C’est donc muni de ma bible (#lefooding) qu’avec loulou nous nous lançons dans la réservation d’une table pour le samedi soir, en plein week-end de Pâques. Mon choix s’était porté sur la Cantinetta, dont la renommée est arrivée jusqu’à mes petites oreilles de parisienne. Nous avons bien diné cours Julien, mais nous sommes allés au Bistro du cours. Décidément, il y a beaucoup de bonnes adresses dans ce coin là, puisque le Bistro du cours est le voisin des Gamins, les meilleurs burgers de Marseille parait-il, à mi-chemin entre les burgers de Big Fernand et la décoration du Beef Club. Zut zut zut, on reviendra.

Décoration toute en rouge et noir, comptoir en zinc et réservation indispensable le soir, nous avons été conquis par le menu à 29€ du Bistro. Pas de carte, mais une sélection de quelques entrées, plats et desserts à choisir sur l’ardoise (promesse de produits frais de saison et de la région puisque loulou voulait manger «local»). Malgré un service un peu long (trois heures pour trois plats, il ne faut quand même pas exagérer) nous avons savouré nos plats. Sans allez jusqu’au gastronomique, c’est toute la cuisine que j’aime, de la bonne cuisine sans être excessive, un retour du vrai et du terroir. Je vous recommande donc cette bonne adresse authentique sans retenue.

www.bistroducours.com

13, Cours Julien – 13006 MARSEILLE
04 86 97 59 11
De midi à 14h (sauf samedi) et de 19h30 à 22h (22h30 vendredi et samedi) Fermé le dimanche et lundi.

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Bistro du cours Marseille 2

On a testé (et adoré) le Mama Shelter de Marseille

mama shelter marseille

Mama shelter marseille 1 bisPendant le week-end de Pâques, j’étais avec loulou à Marseille et nous avons squatté quatre jours et trois nuits au Mama Shelter. On avait déjà testé la version parisienne mais seulement pour y diner, que ce soit coté restaurant ou pizzeria (qui fait malheureusement défaut à celui de marseille).
Nous avons été EN-CHAN-TES par le lieu, qui disons-le, est 10 fois mieux que celui de Paris. Beaucoup moins dark et moins grand, mais beaucoup plus de charme. En effet, après avoir sympathisé avec l’une des serveuses, elle nous apprit que tous les Mama Shelter étaient différents, s’adaptant à la ville où il sont situés (en plus de ceux de Paris et Marseille, il y a deux petits nouveaux à Istanbul et Lyon à tester urgemment!!). A l’origine, Starck (le papa de tous les Mama) avait imaginé le plafond du restaurant entièrement blanc pour retrouver l’esprit méditerranéen. Mais comme vous avez pu le voir sur les photos, le plafond est tout sauf blanc, car deux jours avant l’ouverture, Starck a tout simplement trouvé le plafond horrible et a opté au dernier moment pour une peinture « tableau noir » gris anthracite (contrairement à Paris qui est noire et donne ce cotés plus sombre). Même si l’on retrouve l’esprit du Mama (la fameuse suspension de bouées au dessus du bar, l’énormissime baby-foot), chaque mama a son identité propre et à l’unanimité, on préfère tous les deux celui de Marseille.

Pour parler un peu de la chambre, nous avons pris une « Mama Luxe » que nous avons adoré (on ne voulait plus la quitter). Des miroirs partout, un énorme lit confortable avec une tête de lit lumineuse trés sympa. Bon, il vaut mieux aimer le néon, parce qu’il y en avait trois dans la chambre (l’atmosphère de la chambre n’en restait pas moins chaleureuse), tout comme le nombre de masques (batman, gros-minet et superman pour nous). L’une des choses les plus cool était le iMac qui servait à la fois de TV, lecteur DVD, ordinateur (bien notre ne soit équipé de clavier…), chaine météo, radio et j’en passe. La fonction Photobooth est installée dessus, et tous les locataires des chambres s’amusent à poser avec les masques (nous y compris ^^) et la photo est directement envoyée sur notre boite mail. Attention, on peut voir toutes les photos prises par les précédents locataires…

L’autre chose génialissime, c’est le petit-déjeuner, ou devrais-je dire le Brunch. Non compris dans le prix de la chambre, l’on doit rajouter 15€ par personne et par jour pour en profiter. Mais je vous le promets, c’est juste une tuerie. Tout est délicieux. Les oeufs brouillés étaient bien baveux, le bacon parfait, les petites saucisses à tomber, les brioches, pains spéciaux… sans oublier mon Nutella adoré!! Pour tout vous dire, on profitait tellement du petit-dej, qu’on ne prenait presque rien à midi. ROYAL

Comme dans tous les hôtels, il y a plein de produits dérivés à acheter, et j’ai craqué sur la bougie Mama Shelter (qu’on pouvait évidemment acheter à Paris, mais ce n’est qu’un petit détail) à seulement 25€ et qui reste assez masculine avec ses senteurs boisées et sa cire noire (loulou l’a adoptée chez lui^^)

Promis, on reviendra!! Marseille nous a conquis et puis parce que MAMA LOVES YOU.

MAMA SHELTER MARSEILLE

64, rue de la Loubière – Marseille

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

mama shelter marseille 2