KLIN D’oeil au Trabendo

1011572_618621668158405_2012635753_n

Avis aux parisiens qui restent à Paris en août. Vous avez de quoi vous réjouir, c’est la meilleur période de l’année pour profiter (pleinement) de Paris. Moins de monde, du soleil (normalement) et KLIN D’oeil, un joli événement au Trabendo les 23, 24 et 25 août. Au programme des ateliers de DIY, plus de 30 créateurs, des Food Truck et de la musique (que demander de plus). Un petit aperçu du programme ici, mais pourquoi se priver, le pass week-end est à seulement 6€!! En plein cœur du parc de la Villette, le Trabendo, c’est une salle de spectacle de 500m2 ainsi que 500m2 de terrasse (de quoi bien s’amuser…). Il suffit de passer par Digitick pour réserver son billet (gratuit pour les enfants d’ailleurs)

23, 24 et 25 août 2013

211, avenue Jean Jaurés – Parc de la Villette

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Louise&Gab #1

photo4IMG_6386

Depuis peu, j’ai découvert cette jolie marque de sac, Louise&Gab. J’ai très rapidement été séduite par le concept du sac qui se transforme en sac à dos en un rien de temps. Un sac bourse aux couleurs punchy qui se transforme d’un seul geste en sac à dos, qui fait d’ailleurs son grand retour (merci les hypster)

Parfaits pour nos vies à 100 à l’heure, les sacs Louise&Gab permettent de crapahuter avec classe, que ce soit en vacances ou sur le bitume, de protéger ses affaires dans le métro ou encore se balader à vélo. Étudiés pour nous faciliter la vie, Les sacs Louise&Gab ont une doublure qui se referme avec un cordon pour bien protéger toutes vos chères affaires (très pratique dans les transports en commun), une poche zippée et deux poches kangourous, une doublure claire pour voir ce qui est tout au fond et enfin un petit cordon qui vous permettra de récupérer vos clés en 2 secondes ! Pour changer le sac à main en sac à dos, il suffit de tirer sur les lanières, et la toile est déjà imperméabilisée (bah oui, la baroudeuse ne craind pas la pluie, elle). En fait c’est le couteau-suisse des sacs 🙂  Et puis les dimensions sont idéales. On peut rentrer facilement un fichier A4 ainsi qu’un ordinateur de 13 pouces (oui oui, j’ai essayé!!). Je me vois encore (il n’y a pas si longtemps, merci!!) aller en cours avec mon ordi sous le bras parce que mon joli sac était trop petit… Donc le sac s’adresse aussi bien aux Working Girl/Mamans/Étudiantes (oui, ça fait beaucoup) qui courent partout avec classe. Pour ma part, j’ai choisi le modèle Marion (que je vous montrerai très vite sur le blog). Mis à l’épreuve, le sac tient toutes ses promesses, et moi qui suis la première à perdre mes clefs au fond de mon sac, le petit mousqueton me sauve régulièrement la vie.

La collection se décline aussi bien en toile qu’en cuir (entre 115 et 160€ le sac), et vous l’aurez compris, c’est le parfait accessoire pour vos vacances mais aussi pour profiter de Paris au mois d’août (c’est mon cas^^) et du Velib quand les rues de la capitale sont désertées (Oh joie!!!)

Et puis Good News, il y a -30% de réductions cette semaines sur le site sur les modèles en toile 🙂 (et pour info, une collection d’accessoires débarque à la rentrée)

photo1

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

But x Karl Lagerfeld

Sans titre-1  BUT - KL 2013 - 3BUT - KL 2013 - 4

WHAT??? Oui oui, Karl Lagerfeld a shooté la dernière collection d’ameublement de BUT, et j’avoue que c’est vraiment pas mal. Il faut le dire, la marque a fait d’énormes progrès en matière de décoration (et de gouts) ces dernières années. Fidel à son univers graphique tout en noir et blanc, le couturier de la maison Chanel nous donne une sacrée claque en matière de décoration. Comme quoi, pas besoin d’avoir des moyens de fou pour avoir une décoration canon, il suffit d’avoir une bonne dose de créativité et de bon goût, et ça, ça n’a pas de prix…

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Mademoiselle Chapeaux chapeaute les jolies têtes pour les mariages (et le Prix de Diane)

486079_467473406653183_112244350_n

734129_467472916653232_621927855_n

Décidément, il s’en passe des choses Boulevard Henry IV. Je crois que je n’ai jamais autant passé de temps à Bastille, ni parlé chiffons. Pour tout vous dire, ce week-end c’était le mariage de l’amie Charlotte. Aaaaah, tout s’explique!! Panique à bord, la demoiselle voulait que toutes ses témoins (vous l’aurez compris, j’en faisait partie) soient chapeautées. Après quelques appels à la famille et aux grandes habituées de mariages en grandes pompes, Prix de Diane et j’en passe, je tombe sur le site de location de chapeaux, Mademoiselle Chapeaux. Le rendez-vous est pris et me voici à Bastille avec robe, veste, chaussures et pochette pour trouver LE chapeau qui s’accordera le mieux avec l’ensemble. On enfile la robe, la veste… une simulation de chignon très approximative de ce que j’avais en tête et c’est parti pour « la prise de tête » 🙂

Croyez-moi, il y en a pour tous les goûts dans ce petit atelier situé au fond d’une jolie cour au milieu d’un dédale de plantes. Pour être honnête, les chapeaux n’ont jamais été ma tasse de thé. Synonyme de « mariage tartignole », j’y allais (un peu) avec des pieds de plombs. Qu’est-ce qu’il faut pas faire pour faire plaisir à une future mariée… Et bien j’ai été enchantée de mon essayage!! Des grands, des petits, des bandeaux, des headband, des capelines, des colorés, des moins colorés… On est obligé de repartir un chapeau sur la tête, car en plus du large choix, ils peuvent êtres personnalisés en fonction de la couleur de la robe ou d’un détail de la tenue. J’ai finalement opté pour un « petit » chapeau (genre bibi) monté sur serre-tête (oui, vaut mieux faire petit pour une première expérience) de la couleur de ma veste ET des chaussures/pochette (c’était pas gagné). Bon ma chère mère n’a pas caché sa déception en voyant mon bibi (riquiqui pour elle, mais énoooorme pour moi) sur la tête. Moi je m’imaginais déjà en Kate Middelton avec ses mini sac (ou en Pippa le jour des noces de sa sœur, je ne sais pas trop^^). En tout cas carton plein pour Mademoiselle Chapeaux.

Niveau organisation, rien de plus simple. On prends rdv avec sa robe… pour choisir le chapeau. Pour une location, les accessoires (headband) sont à partir de 10€ et les chapeaux personnalisés 60€. Bien sur, comme pour toute location, une caution est demandée. On vient chercher le chapeau le jeudi avant le mariage et retour prévu le lundi ou mardi.

>> Showroom Mademoiselle Chapeaux
35, boulevard Henri IV (cour intérieure) – Paris 4ème (métro Bastille)

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Portes ouvertes du showroom Les Belles Pointures

belles-pointures-1

1192_10151652921304260_1805355289_n 970252_10151652921889260_1160054361_n

Vous parler de chaussures ne faisait pas à l’origine parti de mes projets lorsque j’ai lancé, il y a 6 mois, mon blog (et oui déjà), mais chausser mes pieds n’a jamais été une partie de plaisir. Dés la maternité, ils ont fait leurs show, mon père s’écriant au téléphone avec ma grand-mère (oui oui je m’en souviens très bien) que j’avais de grands pieds. Pour faire rapide, je chausse du 41, et même un bon 41 (merci les chausseurs italiens de tailler grands). Mais pour compliquer la chose, j’ai également le pied très fin. Fin et long, grande et fine, je ne vous dis pas l’angoisse. Très longtemps j’ai eu droit à des chaussures de grand-mères ou des baskets taille homme (adieu mes jolies converses rose à paillettes). Au lycée on me conseillai même d’aller chercher mes chaussures dans le marais (pff, no comment). Bien sur, La Redoute propose maintenant quelques paires en taille 42, mais vraiment très peu (et puis entre nous, pas forcément les plus belles)  mais depuis peu, ma vie a changé. Je m’explique…

J’ai découvert il y a un peu plus d’un an l’existence du site Les Belles Pointures qui propose ballerines, escarpins, nus-pieds… du 41 au 45! Le site propose des marques connues comme Anniel, Minnetonka et pleins d’autres encore de bonne qualité. J’ai pu enfin me réconcilier avec mes pieds et m’offrir des derbies Anniel à paillettes (25 ans de frustration, ça donne ça^^). Mais encore mieux, un showroom ouvre à Paris du cotés de Bastille et là j’ai envie de sauter partout. Toutes les chaussures peuvent m’aller, c’est merveilleux. Parce que rentrer chez Minelli ou André et demander à la (gentille) vendeuse que l’on veut CE joli model vu en vitrine en 41 et se voir dire « Ah désolé, on n’avait qu’une paire » ou finalement s’apercevoir à ses pieds qu’elles sont trop petites, c’est méga supra frustrant. Personne à la gestion des stock des grandes marques ne s’est dit que ça pourrait être utile de mettre plus d’UNE paire de 41 par model? Je dis ça, je dis rien.

Revenons à nos moutons, les portes ouvertes du showroom ont lieu vendredi 31 mai et samedi 1er juin. (lien facebook de l’événement ici)

Seul petit b-mol, ce sont des marques de qualité et de ce fait là les prix s’envolent (un peu). Mais espérons qu’un jour les grandes marques s’y mettent aussi, pour les hommes également. Je dis ça parce que loulou a également des soucis à se chausser avec son 46 (bah oui que voulez-vous, on est un couple à grands pieds^^)

Vous avez la possibilité de venir les autres jours au show-room en prenant rendez-vous par mail à caroline@lesbellespointures.com, par MP ou par téléphone au 06.29.43.37.83.

>> Showroom Les Belles Pointures – 10, rue de la cerisaie dans le 4ème à Paris

Metro Bastille, sortie Henri IV

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

Habitat 1964 :: le nouvel espace vintage des puces de Saint Ouen

Habitat_vintage_Lieux01

habitat Habitat_vintage_Lieux03

A seulement deux pas du restaurant designé par Starck, ma Cocotte, rue des rosiers, c’est là que Habitat a posé ses valises. Cela faisait déjà plusieurs mois que la rumeur enflait sur un espace vintage de la marque où particuliers pouvaient acheter (et vendre) leurs vieux produits. En réalité c’est tout un « village vintage » de 25 000m2 entiérement dédié aux marques les plus prestigieuses de mode, d’accessoires et de design. L’ouverture est prévue le samedi 8 juin, veille des 50 ans de la marque!

Pour le moment, il n’y a que trois locataires de cet espace gigantesque qui s’ouvrira peu à peu, Habitat, l’Eclaireur et le café Kluger (situé à l’entrée du site) qui propose brunch & co. Le show-room Habitat de 400m2, vaste entrepôt, regroupe meubles et accessoires des années 70, 80 et 90. N’importe qui peut proposer ses produits, il suffit de s’adresser directement aux équipes Habitat sur place ou via le site internet Habitat1964.com, accompagné de photos, court descriptif et date d’achat du produit. Il est alors expertisé et un prix de rachat est fixé par Habitat. Perso, j’ai déjà flashé sur la lampe champignon des années 70!

>> Habitat 1964 – 77 rue des rosiers – 93400 Saint Ouen (ouvert samedi/dimanche et jours fériés, de 9h30 à 18h)
Métro porte de Clignancourt ou Garibaldi

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST

WAIT :: Le nouveau spot des parisiens en manque de surf (et de soleil)

IMG_1897

Image

wait paris

wait paris

wait 3

Wait, c’est le tout nouveau concept-store dédié à l’univers du surf dans le 3e arrondissement. Tout y est, la déco vintage, les planches accrochées au mur (et ça loulou en rêve), la marque de t-shirt made in Bretagne, les lunettes monture en bois, les combi qui sèchent… Bref on s’y croirait et  j’adore tout de A à Z dans cette boutique. Imaginé par Julien Tual et Antoine Mocquard, les créateurs de la marque de lunettes WAITING FOR THE SUN, on peut profiter d’un peu de leur rêve californien à l’armoricaine et partager un café dans la cuisine ou sur leur sofa, dans leur espace de travail quoi.

En un mot, un gros coup de coeur pour cette boutique qui sent bon les embruns et les vacances.

>> Wait, 9 rue Notre Dame de Nazareth, Paris 3ème, du lundi au vendredi 11h/19h et le samedi de 13h/19h.

Crédit photo : Anto Hinh-Thai

▼▼▼

FOLLOW ME ON

FACEBOOK | INSTAGRAM PINTEREST