I’m back

97938782_o

Wahou, déjà 1 an!! 1 ans que j’ai délaissé mon blog. Il s’en est passé des choses depuis. Un déménagement, un nouveau (plusieurs) job… Mais comme c’est la rentrée, je prends de bonnes résolutions et me remettre à mon blog en fait partie. Merci à tous ceux qui sont fidèles malgré ce long passage à vide 😉

stay-a-child:

En cette fin de dimanche, j’ai décidé de sortir pour faire prendre l’air à ma patinette. “Pars pas les mains vide” me suis-je dis, et j’ai pris avec moi quelques petits origamis à coller en ville. Mon dévolu s’est porté sur un petit parc, un jardin d’enfants en fait, qui malheureusement était fermé depuis 7 minutes si l’on en croit le panneau d’horaires. 

Je les ai donc collé sur la grille extérieure en espérant qu’il ne pleuve ni ne vente cette nuit, et qu’ils survivent jusqu’au lendemain. Ainsi absorbée dans mon gentil vandalisme, j’ai entendu soudain quelqu’un qui courait vers moi. Un petit garçon s’est arrêté devant les origamis, et m’a demandé: “C’est quoi ?, d’un air curieux – C’est des origamis. – Oh, on peut les prendre ?!” s’est-il exclamé en voyant le petit message “prenez-moi” – Oui mais d’abord je les prends en photo; ensuite tu pourras en prendre un si tu veux. – Chouette !”

Et il est reparti en courant dans l’autre direction, sur le trottoir d’en face. Là j’ai remarqué une famille. Le petit garçon raconte. Il veut rester, attendre que j’aie fini mais les adultes ne semblent pas d’accord pour qu’il reste tout seul dans la rue. Il insiste. Finalement les adultes partent, et il attends patiemment sur le trottoir. Je me suis dépêchée de finir mes photos puis je me suis tournée vers lui et je lui ai dit qu’il pouvait venir en prendre un. “Lequel prendre… ils sont tous beaux…” Il a finalement choisi le cygne jaune. Je lui ai demandé si je pouvais le prendre en photo, il a accepté, mais par respect pour le droit d’image je ne la publie pas.

Je pense que je retournerai bientôt à cet endroit pour voir combien d’origamis ont été pris. Après tout ce n’est pas pour rien que je les ai collés devant un parc d’enfants…